À Planckendael, un nid douillet pour Kai-Mook et co.

Le 29 juin, de nombreuses festivités célébraient l'ouverture du nouveau temple des éléphants de Planckendael, à Malines. Ce confortable et lumineux lieu de séjour offre à Kai-Mook et à sa famille, sur une surface de 1,5 hectare, des espaces intérieurs et extérieurs, des piscines intérieure et extérieure et un canon à eau. L'entreprise Aircoplus y a installé un système de chauffage Vaillant. Son chef de projet, Bert Wellens, nous explique pourquoi...

Le nouveau temple des éléphants du parc animalier Planckendael est un exemple au niveau européen, faisant montre d'un grand respect de l'environnement et combinant parfaitement bien-être des animaux et satisfaction des visiteurs. La ventilation et le chauffage, placés par la firme Aircoplus, ont été divisés en deux installations séparées, afin d'en garantir la continuité.

Bert Wellens, chef de projet: “Le chauffage se fait en même temps que la ventilation. Nous soufflons environ 40.000 m3 d'air chaud par heure dans cet espace, et cela doit permettre de conserver une température d'environ 20°C en hiver. Les déstratificateurs suspendus au plafond repoussent aussi l'air chaud vers le bas, pour empêcher celui-ci de stagner en hauteur. La ventilation sert donc à chauffer. Elle est commandée par deux groupes de préparation d'air de manière à ce que, s'il y a un problème avec l'un des deux groupes ou si un entretien s'avère nécessaire, on puisse continuer à ventiler et chauffer avec la moitié du débit. Un free cooling peut également être exécuté: s'il fait trop chaud, on peut refroidir le lieu avec l'air extérieur. L'installation comprend des vannes mélangeuses qui contrôlent tout cela. L'essentiel est que chaque groupe de préparation d'air aie son propre local de chauffe, à nouveau pour avoir la certitude que l'un peut prendre le relais si quelque chose ne va pas avec l'autre. Quand nous sommes arrivés en février, tout était encore dans un seul espace. Pour des questions de sécurité au niveau des risques d'incendie, on a créé des locaux de chauffe et séparé les appareils par des parois distinctes. Les dix chaudières au total – avec une puissance allant de 25 kW jusqu'à maximum 65 kW – sont également placées en cascade avec ce qu'on appelle une régulation en cascade, un calorMATIC VRC 630, qui adapte les différentes chaudières en fonction de la puissance demandée. En été, il peut arriver qu'un seul appareil tourne, en hiver ils vont tous tourner à pleine puissance. La température demandée est automatiquement réglée via les valves existantes, en tenant compte de la température extérieure.”

Beaucoup de (petites) chaudières = grande puissance

Aircoplus installe en général de gros système de 1.000 kilowatt, 1 mégawatt et davantage sur de plus grands sites. Pour ce projet, l'entreprise a tout de même choisi Vaillant, et ce dans un but précis. Bert Wellens: “Avec la Société Royale de Zoologie d'Anvers, nous savions que nous aurions besoin de puissances différentes. Il ne s'agit en effet pas que des chaudières pour le chauffage des groupes de préparation d'air mais aussi des chaudières pour le chauffage de l'eau de la piscine et pour le chauffage de l'installation de traitement de l'eau. Bref, il nous fallait plusieurs puissances différentes et les chaudières Vaillant remplissaient parfaitement nos critères. Le circuit en cascade, tel que spécifié dans le cahier des charges, était aussi un atout, car il a permis de gagner de la place au niveau des locaux de chauffe. Un autre type de chaudière, par exemple de 200 kilowatts, prendrait beaucoup plus d'espace. Voilà les raisons principales de notre choix, outre un service formidable.”


“Cette installation m'a fait réaliser qu'on pouvait aussi créer un beau circuit en cascade pour de plus grosses installations, avec de plus petites chaudières gaz murales qui peuvent livrer une puissance raisonnable. Finalement, c'est très intéressant pour nous et cela ne change pas grandchose au niveau qualitatif. Si on a besoin de 300 kilowatts, on peut très bien mettre deux fois trois chaudières Vaillant - 'plus petites' selon nos normes - et obtenir pas mal de puissance. Cette installation le prouve: ça fonctionne parfaitement.”

Test réussi à Noël...

Aircoplus a aussi de toute évidence dû suivre un cahier des charges. Les chaudières Vaillant satisfaisaient pleinement à ces exigences, aussi bien aux niveaux technique et qualitatif qu'en matière de prix. Bert Wellens: “Le groupe de préparation d'air comprend aussi une roue de récupération. Il récupère l'air ainsi que l'air frais de l'extérieur qui est d'abord réchauffé par cette roue. Le mauvais air que nous rejetons passe par un échangeur rotatif et est réutilisé pour réchauffer l'air froid extérieur. Cela décharge aussi pas mal les chaudières.” “L'installation est grande, mais l'installer était en soi assez simple. Nous l'avons mise en route aux alentours de Noël, il n'y avait encore aucune coupole ou porte, juste un bâtiment à l'état brut, et il faisait plutôt froid. J'ai démarré les chaudières à la puissance maximale ainsi que les groupes de préparation d'air, et nous avons même atteint 18 degrés, toutes portes ouvertes! Cela nous a prouvé que notre installation suffisait. L'installation est principalement utilisée pour chauffer le logement des éléphants mais aussi pour le ventiler et dissiper les mauvaises odeurs. La piscine intérieure dispose d'une petite chaudière séparée, de 65 kilowatts, un peu plus puissante que l'autre.” “La température minimum est de 18 degrés et peut monter jusqu'à maximum 24 degrés, mais le personnel peut tout déterminer lui-même grâce à un petit panneau de contrôle qui permet de régler la température et le débit des groupes de préparation d'air. Il y a aussi des clapets coupe-feu placés au plafond: si un feu se déclenche, ils se ferment, les groupes de préparation d'air et les chaudières s'arrêtent, la valve de gaz se ferme et plus rien ne fonctionne. Mais il s'agit des normes de sécurité obligatoires, qui n'ont rien à voir avec le fait qu'il s'agit d'un espace pour des éléphants. Conclusion? Opération réussie, grâce à Vaillant!”