Technologie extensible à Hechtel

La configuration hybride installée par Tony Vanwijck répond parfaitement aux objectifs de son client. À 56 ans, Tony Baselet a construit avec sa femme Sylvia Knippenberg une maison conçue sur mesure pour leurs vieux jours. Outre l'accessibilité, cela suppose aussi un confort sans souci. Le tout en respectant leur budget.

Le choix d'une pompe à chaleur géothormique

Dans la nouvelle maison familiale - qui satisfait aux normes énergétiques et d'isolation - est d'abord installée une chaudière à condensation ecoTEC plus VCW, prévue pour un système basse température avec chauffage au sol. Dans une phase ultérieure, celle-ci a été combinée à une nouvelle pompe à chaleur air/eau geoTHERM hybride VWL S de 3 kW. La première question qui se pose est: pourquoi ne pas avoir opté pour une pompe à chaleur géothermique pour cette maison indépendante dotée d'un grand jardin ?

Une solution flexible pour une situation contraignante

Tony Vanwijck, installateur: "Avec cette combinaison hybride, j'ai pu fournir un travail sur mesure car il fallait tenir compte de plusieurs éléments. Tout d'abord, le recours à une pompe géothermique n'est pas si évident en raison du sol sablonneux limbourgeois. Il faut en effet forer plus profond pour pouvoir extraire assez de chaleur. Le coût de départ relativement élevé de cette solution dépassait le budget de mon client.

Le timing était aussi important. Lors de la phase de conception et pendant la première phase de construction, la pompe à chaleur air/ eau geoTHERM hybride n'était pas encore disponible en Belgique. C'est pourquoi nous avons, avec l'architecte, opté pour la chaudière à condensation murale au gaz très économique. Pendant la construction, lorsque la nouvelle pompe à chaleur air/ eau geoTHERM hybride VWL S de 3 kW fut disponible, nous avons recalculé pour voir si une solution complémentaire avec énergies renouvelables était intéressante.

Le rapport entre l'investissement supplémentaire et le délai de retour sur investissement était avantageux et le budget le permettait. La chaudière à condensation murale au gaz était déjà installée, mais la flexibilité des appareils Vaillant permet cette 'extension’. Les appareils, ainsi que les différents systèmes, sont en effet compatibles."

Une installation facile

"Une petite pompe à chaleur en combinaison avec la chaudière à condensation murale au gaz suffit à chauffer cette maison d'une surface habitable d'environ 190 m2. L'unité de captation de chaleur nécessaire est suspendue à l'intérieur sur le mur près du reste de l'installation de chauffage. Le vrai défi dans cet ajustement était de faire le trou pour créer une aspiration d'air frais. Le propriétaire était également très content de la simplicité de cette opération qui lui a permis d'économiser de l'énergie, sans trop de difficultés."

Une commande intelligente

La clé de voûte de l'installation est le régulateur climatique qui assure un rendement énergétique optimal du système hybride. Tony Vanwijck: "Lors du démarrage de l'installation, nous bénéficions de l'aide de Vaillant. Ils programment alors le système de commande, lequel prend en compte le prix du gaz et de l'électricité. Le système mesure toutes les dix minutes la température intérieure et extérieure.

Le thermostat quantifie alors la chaleur nécessaire pour atteindre la température intérieure demandée et calcule quel est l'appareil le plus économique pour la produire. En pratique, l'installation fonctionnera environ 80% de l'année sur la pompe à chaleur. La chaudière à condensation murale au gaz entre en action à partir de 0°C, ce qui est le plus économique dans ce système hybride.

En outre, la grande modulation de la chaudière garantit constamment la plus faible consommation de gaz. Si l'eau de chauffage doit être chauffée pour maintenir la température ambiante, aucune énergie ni aucun argent n'est ainsi aspillé. Tout ça avec tout le confort."

Bon à savoir

Conditions pour l'installation

  • Une isolation renforcée du logement: sols, murs, toit, fenêtres.
  • Un système de chauffage à basse température, de préférence un chauffage au sol.
  • Une bonne étanchéité à l'air de l'habitation.

Avantages de ce système hybride

  • Flexibilité et simplicité de l'installation.
  • La pompe à chaleur peut être combinée avec la chaudière à condensation existante.
  • La pompe à chaleur fonctionne avec une unité de captation de chaleur, un réseau de captage ou un forage.
  • Des frais d'installation plus faibles que pour une simple installation de pompe à chaleur.
  • La pompe à chaleur demande peu d'entretien et a une longue durée de vie.