Notre site Internet utilise des cookies pour nous permettre de vous offrir l’expérience la mieux adaptée à vos besoins. Pour utiliser le site de la manière la plus confortable possible, veuillez accepter de recevoir tous les cookies. Pour plus d'informations concernant les cookies, nous vous invitons à consulter notre Politique de confidentialité.

Accepter Refuser

Utiliser sa propre habitation comme projet témoin

L’installateur Harry Dewulf bâtit une maison à énergie positive avec une PAC Vaillant

L’installateur Harry Dewulf de Bredene a voulu montrer le bon exemple avec sa propre nouvelle habitation. On parle beaucoup de transition énergétique ; alors, en tant que professionnel, il a voulu montrer ce qui était faisable dans la pratique. Son habitation a ainsi atteint un niveau E négatif (E= -2). Le coeur du système est une pompe à chaleur géothermique de Vaillant. Son propre logement sert ainsi de projet témoin. Les clients peuvent ainsi obtenir des réponses à leurs questions à partir de la pratique quotidienne.

Les meilleures techniques disponibles

L’installateur Harry Dewulf de Bredene a décidé de montrer l’exemple en équipant sa maison d’une PAC Vaillant. (Photo: L’Entreprise)

Lorsqu’Harry Dewulf démarra son projet de nouvelle construction, il était établi pour lui qu’il devait s’agir d’un logement QNE. En définitive, cette norme vaut pour toute nouvelle construction ; en tant que professionnel en technique énergétique, il a donc estimé qu’il serait peu pertinent d’opter pour une solution intermédiaire. Il a ainsi directement voulu donner le bon exemple et montrer ce qui était réalisable. Il s’est pour ce faire basé sur les meilleures techniques disponibles. Ce qui signifie : uniquement des systèmes éprouvés qui sont couramment disponibles sur le marché, donc pas de prouesses technologiques.

En ce qui concerne la technique d’installation, il s’agissait d’une PAC géothermique, d’un système de ventilation avec récupération de chaleur, d’un chauffe-eau solaire et de panneaux photovoltaïques. Mais, au final, il apparût qu’il n’était pas si difficile d’atteindre le niveau QNE avec cela. Harry Dewulf décida alors d’optimaliser les techniques et de franchir une étape supplémentaire, afin de déboucher sur une habitation à énergie positive.

L’habitation est indépendante du réseau de gaz. Tout est mû par l’électricité, et l’apport des panneaux solaires peut couvrir la consommation annuelle. En raison du rendement, Harry Dewulf a opté pour une PAC géothermique, une Vaillant flexoTHERM exclusive VWF de 5,3 kW. L’appareil est relié à un ballon tampon VPS R100/1M et il est équipé du module VWZ NC 11 pour refroidissement passif.

Avant que les forages ne soient réalisés, il a d’abord fallu vérifier si le sol convenait bien. D’une étude géologique, il ressortît qu’il n’y avait pas de problème. Le forage de 150m fournit une température constante de 12°C, qui peut être utilisée en été pour du refroidissement passif. Un forage n’est naturellement pas bon marché. Inversement, en raison du faible niveau E, le bâtiment est exempté de taxe foncière pour cinq ans, ce qui compense les coûts supplémentaires.

Une marque pour l’installateur

Il y a quelques années, Harry Dewulf a décidé de reprendre également des pompes à chaleur dans son offre. Avant d’opter pour une marque précise, il s’est d’abord bien documenté et a trié de nombreuses fiches d’appareils. Il a finalement choisi Vaillant pour deux raisons.

Vaillant propose tout d’abord des appareils qui fournissent d’excellentes prestations à un prix intéressant. L’utilisateur peut être certain que sa PAC fonctionnera correctement, sans surprises désagréables ; ce qui se révèle très important, surtout avant l’introduction d’une nouvelle technique. Vaillant utilise des techniques qui ont fait leurs preuves. On ne doit donc pas craindre qu’une nouvelle série de produits doive encore faire ses maladies de jeunesse, au détriment du client.

Vaillant offre ensuite une paquet axé sur la facilité d’installation. Cela commence déjà lors de la conception des appareils-mêmes. Ces derniers s’installent aisément, et tous les éléments sont facilement accessibles. « Chez certains fabricants, qu’il s’agisse de chaudières ou de PAC, il est quasiment impossible d’atteindre certains composants en cas de panne. Les PAC et chaudières Vaillant, par contre, sont conçues avec l’idée de faciliter le travail de l’installateur. » Donc, si quelque chose devait dysfonctionner, le professionnel pourrait alors compter sur le soutien du fabricant. Il importe de souligner que Vaillant cherche alors une solution en collaboration avec le professionnel.

Pour un installateur qui veut fournir du service, comme Harry Dewulf, cet aspect est crucial. Il existe, sur le marché, un tas d’entreprises qui ne sont intéressées que par la vente. Une fois l’appareil placé, ils ne veulent surtout ne plus rien savoir. Harry Dewulf, de son côté, veut créer un lien sur le long terme avec le client, ce qui implique qu’il doit leur garantir du confort. « Si les clients savent qu’ils peuvent compter sur toi, c’est la meilleure publicité possible » : telle est la philosophie d’Harry Dewulf. Ce dernier choisit alors également des fabricants qui partagent cette vision, et qui lui permettent dès lors d’assurer le service nécessaire pour obtenir la certification RESCERT pour pompes à chaleur, afin de pouvoir garantir de la qualité aux clients.

Du confort garanti

La PAC Vaillant flexoTHERM exclusive prend en charge le chauffage, l’ECS ainsi que le refroidissement passif en été. Ce dernier contribue à la régénération de la source de chaleur. La famille se réjouit aussi du fonctionnement. Pour commencer, le confort est assuré. Ceci est par ailleurs important pour convaincre des clients potentiels qui passent à la maison. Le fonctionnement est ensuite très silencieux. On remarque à peine lorsque l’appareil démarre. D’autres appareils domestiques, comme la lessiveuse ou le frigo, font en effet plus de bruit.

Les PAC ont le vent en poupe

Harry Dewulf observe un tournant sur le marché de la PAC. Lorsqu’il a commencé avec cette technique, il y avait certes beaucoup d’intérêt, mais les clients se retiraient dès qu’étaient évoquées les questions pratiques et économiques. Désormais, les personnes intéressées sont beaucoup plus convaincus par les avantages, et ils sont plus rapidement prêts à franchir le pas. Les exigences plus sévères pour le niveau E y sont pour quelque chose, mais Harry Dewulf constate aussi que les clients optent plus consciemment pour des solutions écologiques, indépendamment des motifs strictement économiques. Il reste toutefois encore beaucoup de travail de sensibilisation à faire. Trop de bâtisseurs choisissent encore des paquets standards, alors qu’avec un peu de bonne volonté, il y a moyen d’obtenir de bien meilleurs résultats.

Une pompe à chaleur flexible

La série de PAC flexoTHERM exclusive de Vaillant est particulièrement polyvalente. Elles peuvent en effet être couplées à la source de chaleur qui est la plus indiquée dans la situation : le sol, l’eau ou l’air. En combinaison avec l’échangeur de chaleur intermédiaire fluoCOLLECT, l’appareil peut fonctionner comme une PAC eau-eau. Si une pompe à chaleur air/eau est souhaitée, il suffit de raccorder l’appareil à une unité extérieure aroCOLLECT. La flexoTHERM exclusive possède le label Green-iQ qui distingue les produits qui sont économiques, qui produisent de la chaleur de manière écologique et qui peuvent être reliées à l’internet.