Rechercher

Notre site Internet utilise des cookies pour nous permettre de vous offrir l’expérience la mieux adaptée à vos besoins. Pour utiliser le site de la manière la plus confortable possible, veuillez accepter de recevoir tous les cookies. Pour plus d'informations concernant les cookies, nous vous invitons à consulter notre Politique de confidentialité.

Accepter Refuser

Protéger le climat en se chauffant intelligemment: 7 conseils pratiques

Bientôt le 21 décembre et le début de l’hiver : bientôt, nous n’échapperons plus au froid glacial. Certains demandent tout simplement un degré de plus à leur chauffage, d’autres s’arment de couvertures et de pulls pour réduire les frais. Mais quelle est la solution la plus intelligente ? Seul habitant de Naimakka, le village le plus froid de Suède, Åke Siikavuopio a lutté toute sa vie contre le froid. Quatre-vingts années d’expérience lui ont appris que se chauffer de manière efficace énergétiquement parlant, économise non seulement les frais mais épargne aussi l’environnement.

Les conseils en or de Åke

À Naimakka, à environ 235 km au nord du cercle polaire, Åke, 80 ans, gère une petite station météorologique. En hiver, il peut y faire jusqu’à -40°C. Dans de telles circonstances, le chauffage joue naturellement un rôle important dans votre vie. Åke est donc la personne la mieux placée pour partager ses sept conseils en or en matière de chauffage. Car pour lui, cela ne fait aucun doute : « Mieux vaut réchauffer sa maison sans réchauffer le climat. »

1. La bonne température pour chaque pièce

La température ambiante la plus confortable est de 21°C, mais il n’est pas nécessaire qu’il fasse aussi chaud dans toutes les pièces. De quelle pièce s’agit-il et combien de temps y passezvous ? Dans le couloir, par exemple, une température de 15 à 18°C suffit largement, et dans la chambre à coucher, elle ne doit pas dépasser 17°C. Une température plus basse n’est pas non plus une bonne idée, car cela peut favoriser la formation de moisissures. Dans la salle de bains, elle peut être un peu plus élevée, jusqu’à 23°C environ. Gardez cette règle de base à l’esprit : chauffer chaque pièce avec un seul degré de moins vous fera économiser 6% d’énergie.

2. Régler le chauffage au maximum n’accélère pas le réchauffement des pièces

Cela n’a pas de sens de mettre la vanne thermostatique au maximum si vous voulez réchauffer votre habitation plus rapidement. Ce faisant, vous ne faites qu’indiquer la température finale souhaitée, mais vous ne changez rien à la vitesse de réchauffement. Le chauffage continuera à fonctionner, y compris après que la bonne température ait été atteinte. La seule chose que vous obtiendrez, c’est une transpiration abondante… au point de devoir ouvrir les fenêtres pour avoir moins chaud.

3. Fermez les volets lorsqu’il fait nuit

Les fenêtres sont source de perte de chaleur. Fermer les volets permet de réduire cette perte d’environ un cinquième. C’est donc une bonne idée de les fermer dès que la nuit tombe. De lourds rideaux limitent aussi les pertes de chaleur, pour autant qu’ils ne recouvrent pas les radiateurs. Si c’est le cas, ils empêchent la chaleur de se répandre uniformément dans l’habitation.

4. Une performance calorifique améliorée grâce à des radiateurs bien entretenus

Certes, il y a des activités plus agréables que de dépoussiérer. Toutefois, mieux vaut enlever la poussière des radiateurs. Pourquoi ? Parce que la poussière empêche la production de chaleur. Aussi, nettoyez régulièrement les interstices entre les petites lamelles de votre radiateur. Par ailleurs, l’accumulation d’air dans le radiateur entrave la diffusion de la chaleur. Si vous appréciez une diffusion rapide et uniforme de celle-ci, il faut purger vos radiateurs au début de la saison hivernale.

5. Isolez et étanchéifiez

Il y a souvent une grande déperdition de chaleur entre la chaufferie et les pièces à vivre. Des tuyaux non isolés en sont les principaux coupables. L’isolation de ceux-ci offre une solution simple et rapide. Vous la trouverez pour quelques euros dans les magasins de bricolage. Achetez aussi dans la foulée le matériel nécessaire pour la protection contre les courants d’air et du film isolant, afin de réduire davantage les pertes de chaleur.

6. N’éteignez pas le chauffage lorsque vous quittez la maison

À long terme, cela vous coûtera cher d’éteindre le chauffage chaque fois que vous quittez la maison. Pourquoi ? Parce que l’argent que vous allez dépenser pour réchauffer les pièces refroidies sera plus élevé que celui nécessaire à les chauffer en continu. De plus, les moisissures se développent plus rapidement sur des murs froids. Il est donc préférable de laisser le chauffage sur 15°C minimum, même pendant vos vacances d’hiver.

7. Aérez à fond de temps en temps plutôt qu’un peu en permanence

Même lorsqu’il fait froid dehors, votre maison a régulièrement besoin d’air frais. Cependant, ce n’est pas une bonne idée de laisser les fenêtres ouvertes en permanence. Il vaut mieux de temps en temps ouvrir en grand deux fenêtres, de préférence l’une en face de l’autre. L’air frais extérieur remplacera l’air vicié intérieur en une seule fois. N’oubliez pas de baisser le thermostat lorsque les fenêtres sont ouvertes.

Åke ne jure que par ces conseils et a de plus installé une pompe à chaleur efficace pour chauffer son logement. Cela lui permet non seulement d’économiser jusqu’à 75% sur les combustibles fossiles, mais il produit également 50% d’émissions en moins.

 

Découvrez l'histoire complète d'Åke