Nous utilisons des cookies pour nous assurer que nous vous offrons la meilleure expérience sur notre site web et pour adapter en permanence notre site web à vos besoins. Nous utilisons également des cookies pour vous fournir des fonctionnalités utiles et des fonctionnalités à valeur ajoutée. Pour utiliser le site avec un confort complet, veuillez accepter de recevoir tous les cookies de notre site. Plus d’information.

Accepter Refuser

La conversion de gaz pauvre vers gaz riche: qu’est-ce que cela veut dire?

La moitié des consommateurs de gaz belges passe bientôt à une autre sorte de gaz. Découvrez si vous en faites partie.

Le gaz pauvre devient riche

Plus de 3 millions de ménages et d’entreprises consomment du gaz naturel issu du réseau de distribution principalement pour chauffer leur habitation, produire leur eau chaude et /ou cuisiner.

Actuellement, deux types de gaz sont importés en Belgique: le gaz «pauvre» des Pays-Bas et le gaz «riche» de Norvège, du Royaume-Uni, du Qatar et de Russie.

 

A cause de l'épuisement des réserves de gaz pauvre, le gouvernement néerlandais a décidé de réduire les exportations vers d'autres pays et d'arrêter complètement d'ici 2030. Les 1,6 million d'individus et d'entreprises utilisant actuellement un gaz pauvre devront progressivement passer au gaz riche.

 

La différence entre le gaz pauvre et le gaz riche

La différence entre le gaz pauvre et le gaz riche est sa composition. Le valeur énergétique du gaz pauvre est environ 15% inférieure à celles du gaz riche. Conclusion : vous avez besoin 15% plus de gaz pour chauffer votre maison avec du gaz pauvre.

Le gaz pauvre est aussi connu comme « gaz à bas pouvoir calorifique » ou « gaz L », le gaz riche est connu comme « gaz à haut pouvoir calorifique » ou « gaz H ».

Qui a besoin de changer ?

La carte indique les régions de Belgique alimentées actuellement en gaz pauvre.

Les familles et les entreprises se trouvent dans les provinces ci-dessous :

  • Anvers
  • Brabant flamand
  • Brabant wallon
  • Liège (Hannut et Waremme)
  • Hainaut
  • Namur
  • Région de Bruxelles Capitale
  • L’ouest du Limbourg

La conversion du gaz concerne uniquement le gaz naturel et pas le gaz en bouteilles (propane ou butane), ni le gaz utilisées pour les véhicules (LPG ou CNG).

Quand est-ce que la conversion commence ?

Les conversions débuteront en 2018 et se poursuivront jusqu’à 2029. Chaque année, un certain nombre d’utilisateurs seront convertis durant l’été. Votre gestionnaire de réseau de distribution de gaz vous informera à l'avance quand la conversion aura lieu.

 

Vous avez besoin plus d’information ou vous avez des questions ?

Surfez sur www.legazchange.be et consultez les ‘Questions Fréquemment Posées’, appelez le Contact Center du SPF Economie au 0800 120 33 (numéro gratuit depuis la Belgique) ou envoyez un email à info.eco@economie.fgov.be.

 

Demandez votre conversion!

Données personnelles

Informations concernant votre installation

Ex. ecoTEC plus VC 206
Un numéro de série valide comprend 28 caractères. Il commence par « 21 » et termine par la lettre « N » en majuscule et un chiffre. Le reste des caractères sont soit des chiffres, soit la ponctuation "<". Ex : 21115200100025130001005654N5 ou 211337311400<<<<2700006550N8
Il y eu une erreur lors de l'envoi de vos données. Veuillez compléter les champs manquants.