Rechercher
Trouvez votre installateurRechercher
Réparation
Trouvez votre installateur

Pompe à chaleur: le système de chauffage durable de l’avenir

Installer une pompe à chaleur de Vaillant, c’est se préparer pour l’avenir. En plus d’épargner l’environnement, vous économisez de l’énergie – et donc de l’argent. 

Même dans les régions les plus froides – comme Naimakka en Suède –, une pompe à chaleur Vaillant peut puiser l'énergie contenue dans le sol pour assurer le confort à l'intérieur de l'habitation.

Installer une pompe à chaleur de Vaillant, c’est se préparer pour l’avenir. En plus d’épargner l’environnement, vous économisez de l’énergie – et donc de l’argent. 

Une pompe à chaleur n’utilise pas de combustibles fossiles, mais fonctionne à 75 % à base d’une énergie renouvelable. Poursuivez votre lecture et découvrez notamment les avantages des pompes à chaleur et les types de pompes disponibles, ainsi que leur prix. 

Avantages d’une pompe à chaleur

Respect de l’environnement

Une pompe à chaleur utilise l’énergie gratuite présente dans l’air, dans le sol et dans les eaux souterraines.

Confort à chaque saison

Une pompe à chaleur fait bien plus que chauffer ! Ce système produit aussi de l’eau chaude sanitaire et peut même refroidir votre logement.

Autonomie

L’énergie présente dans l’air, le sol ou les eaux souterraines est inépuisable, et vous évite de faire appel à un fournisseur d’énergie.

Silence

Grâce au « Sound Safe System », les pompes à chaleur de Vaillant figurent parmi les plus silencieuses du marché.

Fonctionnement d’une pompe à chaleur

Le principe

Chauffage

Refroidissement

Eau chaude

Le principe

Le principe

Une pompe à chaleur est un système efficace, qui utilise l’énergie de l’environnement pour chauffer votre logement ou produire de l’eau chaude sanitaire. Elle peut également servir à refroidir des pièces. Dans une pompe à chaleur circule un liquide antigel, appelé fluide frigorigène, qui ne cesse de passer de l’état liquide à l’état gazeux, et vice versa.

Chauffage

Chauffer avec une pompe à chaleur

Utilisée pour le chauffage, la pompe à chaleur fonctionne en réalité comme un réfrigérateur inversé. Là où votre réfrigérateur extrait la chaleur contenue à l’intérieur pour l’évacuer vers l’extérieur, votre pompe à chaleur puise l’énergie thermique présente dans l’environnement, la convertit en énergie de chauffage, et la diffuse dans votre logement.

Refroidissement

Refroidir avec une pompe à chaleur

Vous pouvez aussi utiliser votre pompe à chaleur pour refroidir votre logement. On distingue deux principes de refroidissement : le refroidissement actif et passif. En cas de refroidissement actif, la pompe refroidit l’eau qui circule dans les canalisations, ce qui augmente votre consommation. Le refroidissement passif, au contraire, ne demande pas d’énergie, car le système utilise la fraîcheur du sol pour faire baisser la température de votre maison. Vous avez donc besoin d’une pompe à chaleur sol/eau ou géothermique pour le refroidissement passif.

Eau chaude

Production d’eau chaude sanitaire

Certaines pompes à chaleur ont un boiler intégré pour la production d’eau chaude sanitaire, d’autres s’associent facilement à un boiler de capacité appropriée. Que diriez-vous d’une combinaison avec un chauffe-eau thermodynamique, par exemple ? Cette solution à la fois économique et écologique produit de l’eau chaude sanitaire en puisant de l’énergie dans l’air ambiant ou extérieur. En Flandre, ce dispositif est actuellement éligible à une prime, ce qui en fait le remplaçant idéal pour votre vieux boiler électrique.

Pompe à chaleur : une solution sans bruit

Les pompes à chaleur de Vaillant ne répondent pas seulement aux directives européennes ; avec leurs 35 à 50 dB, elles figurent aussi parmi les plus silencieuses du marché. Le bruit d’une unité intérieure est comparable à celui d’une chaudière classique. Quant à l’unité extérieure d’une pompe à chaleur Vaillant, elle ne génère pas non plus de nuisances et s’installe donc à peu près partout : sur un immeuble à appartements, une maison mitoyenne, une maison à 3 ou 4 façades, et même dans des endroits soumis à des restrictions rigoureuses en matière de bruit.

Apprenez-en plus sur le niveau sonore ou « écoutez » par vous-même le silence de nos pompes à chaleur

 

Retour au sommet

Les types de pompes à chaleur

Pompe à chaleur air/eau

Une pompe à chaleur air/eau puise la chaleur dans l’air environnant extérieur. Ce modèle de pompe à chaleur est le plus facile à installer, car il ne nécessite pas de permis ou de travaux de forage. Vous pouvez en outre choisir un modèle équipé d’une unité extérieure ou non. Cette dernière possibilité vous permet alors d’installer votre appareil où vous le souhaitez.

Pompe à chaleur sol/eau

Une pompe à chaleur sol/eau utilise l’énergie du sol et tire la chaleur de deux manières différentes : à l’aide de capteurs enterrés verticaux ou de capteurs horizontaux. Pour ces derniers, il est impératif de disposer d’un large morceau de terrain accessible pour enterrer les tuyaux et, dans certains cas, un permis doit même être introduit pour réaliser les travaux nécessaires.

Pompe à chaleur eau/eau

La pompe à chaleur eau/eau puise son énergie dans les eaux des nappes phréatiques. Si votre terrain ne dispose pas encore de puit, vous devrez installer un puit de captage afin d’atteindre l’eau souterraine. Ce type de pompe à chaleur requiert également l’introduction d’un permis, tel que celui pour un puit d’injection afin de réinjecter l’eau refroidie dans le sol.

Pompe à chaleur sans unité extérieure versoTHERM

Pompes à chaleur sans unité extérieure

Saviez-vous qu’il existe des pompes à chaleur sans unité extérieure ? Grâce à elles, votre façade ou toiture restent parfaitement intactes. Cette solution s’avère pratique pour les immeubles à appartements, scénario qui requiert souvent plusieurs unités extérieures, qui doivent toutes trouver une place. Mais attention, une pompe sans unité extérieure ne signifie pas que vous perdez de la place à l’intérieur. La geoTHERM 3kW, par exemple, n’est pas plus grande qu’une chaudière murale. 

Découvrez nos pompes à chaleur sans unité extérieure

 

Système hybride

Toutes nos pompes à chaleur conviennent à des systèmes hybrides. Cela signifie que vous les combinez avec une autre source d’énergie, comme une chaudière au gaz ou au mazout. Le système vérifie en continu la source d’énergie la plus avantageuse.

Cette solution pourrait-elle vous convenir ?

 

Retour au sommet

Rénovation et pompe à chaleur : découvrez notre vidéo

Une pompe à chaleur en cas de rénovation ou construction neuve ?

Rénovation

Types de rénovations

Depuis 2006, chaque rénovation doit respecter la réglementation en matière de « performance énergétique des bâtiments » ou PEB. Mais les travaux de rénovation ne sont pas tous de même envergure. Ainsi, vous avez le choix entre une petite rénovation et une rénovation énergétique substantielle (RES). En Flandre, une RES suppose de remplacer l’ensemble de vos installations techniques et d’isoler au moins trois quarts de vos murs extérieurs. La pompe à chaleur est votre meilleure alliée dans ce scénario. Elle vous aidera même à réaliser la norme PEB flamande relative à la part d’énergie renouvelable : depuis 2018, une RES doit permettre d’atteindre au moins 15 kWh d’énergie renouvelable par m² de surface brute au sol. Si vous ne renouvelez pas vos installations techniques et si vous isolez moins de 75 % de vos murs extérieurs, vos travaux relèveront de la rénovation ordinaire, soumise à des critères PEB moins stricts. L’intérêt d’une pompe à chaleur dans ce type de situation dépendra du degré d’isolation de votre habitation. Nos installateurs vous aideront volontiers à faire le bon choix.

En savoir plus sur la rénovation avec une pompe à chaleur

 

Combinaison avec des radiateurs

La combinaison d’une pompe à chaleur avec des radiateurs classiques est souvent loin d’être idéale. La plupart des pompes raccordables aux radiateurs fonctionnent à basse température, alors que les radiateurs sont conçus pour fonctionner à haute température. Heureusement, il y a l’aroTHERM plus : cette pompe à chaleur polyvalente se branche non seulement sur des systèmes d’émission de chaleur à basse température – comme le chauffage au sol, les ventilo-convecteurs et certains radiateurs – mais aussi sur des radiateurs classiques dits « haute température ». 

En savoir plus sur les pompes à chaleur et les radiateurs

 

Chauffage au sol ou convecteurs

Le chauffage au sol et les convecteurs ou ventilo-convecteurs fonctionnent à basse température et conviennent donc à merveille aux pompes à chaleur. Les ventilo-convecteurs sont même plus écologiques que les convecteurs normaux, car ils ont une température de départ encore plus faible. Ils diffèrent du chauffage au sol par leur temps de chauffe plus rapide et leur plus grande capacité de refroidissement. Mais les ventilo-convecteurs ne sortent pas toujours gagnants de la comparaison avec les pompes à chaleur. Contrairement au chauffage par le sol, ils sont visibles dans la pièce, prennent de la place, ne sont pas totalement silencieux et ne procurent pas cette agréable sensation de chaleur aux pieds.

Témoignages

Construction neuve

Pour les constructions neuves, la pompe à chaleur constitue le choix le plus logique. Les nouvelles habitations sont souvent très bien isolées, ce qui optimise le rendement de votre pompe. De plus, à l’instar des RES, la pompe vous permettra d’atteindre la part d’énergie renouvelable imposée par les normes PEB. Vous avez plusieurs options à cet effet, comme produire au moins 15 kWh d’énergie renouvelable par m² de surface brute au sol ou couvrir la totalité de la demande énergétique pour le chauffage à l’aide d’une pompe à chaleur ou d’autres technologies vertes.

Témoignages

Pompe à chaleur : consommation et rendement

Pour fonctionner, une pompe à chaleur repose à 75 % sur de l’énergie gratuite, puisée dans l’environnement. Rassurez-vous : même en hiver, le sol, l’air et l’eau renferment suffisamment d’énergie thermique. Pour les autres 25 %, la pompe utilise de l’électricité. Vous pouvez réduire cette part en installant des panneaux photovoltaïques.

En savoir plus sur la consommation

Le rendement d’une pompe à chaleur se calcule en divisant l’énergie puisée dans l’air, le sol ou les eaux souterraines, par l’énergie électrique consommée par la pompe. Vous obtenez alors la valeur COP, acronyme de « Coefficient of Performance » ou coefficient de performance en français. En matière de rendement, la plupart des pompes à chaleur affichent au moins un COP de 4 ; cela signifie que la pompe à besoin de 1 kWh d’électricité pour produire 4 kWh d’énergie ou de chaleur. Le SCOP ou « Seasonal Coefficient of Performance » (coefficient de performance saisonnier) offre une image encore plus précise, notamment parce qu’il mesure le rendement à plus long terme.

En savoir plus sur le rendement

 

Retour au sommet

Quels sont les facteurs qui influencent le prix d’une pompe à chaleur ?

Prix d’une pompe à chaleur

Les facteurs suivants influencent le prix d’une pompe à chaleur :

  • le type de pompe à chaleur et la source d’énergie (air, eaux souterraines, sol) ;
  • les coûts de main-d’œuvre de l’installateur ;
  • les accessoires (pensez à la taille du boiler et au nombre de circuits de chauffage central) ;
  • les éventuels forages ou travaux de terrassement ;
  • la complexité de l’installation.

Envie d’en savoir plus sur les prix indicatifs des pompes à chaleur ? Rendez-vous sur notre page consacrée aux tarifs.

Primes pour pompes à chaleur

Un petit coup de pouce financier fait toujours du bien, non ? Bonne nouvelle : les pompes à chaleur sont éligibles à des primes intéressantes.

Nous faisons le point ici

 

Période d’amortissement

La période d’amortissement d’une pompe à chaleur se situe actuellement entre sept et quinze ans. La durée exacte dépend bien évidemment du type de pompe à chaleur que vous faites installer, ainsi que des primes dont vous bénéficiez. 

 

Retour au sommet

Entretien d’une pompe à chaleur

Envie de maintenir votre pompe en parfait état ? Dans ce cas, faites-la vérifier chaque année par un installateur Vaillant agréé. Ces contrôles ne sont pas obligatoires, mais ils garantissent la performance optimale de votre pompe, prolongent sa durée de vie et vous mettent à l’abri d’éventuels imprévus. Outre cela, l’entretien de votre pompe à chaleur ne requiert pratiquement pas d’effort. 

 

Retour au sommet

Installation d’une pompe à chaleur : une feuille de route

Vous souhaitez acheter une pompe à chaleur ? Faites le plein d’informations et de conseils dans nos articles ci-dessous !

En savoir plus sur les pompes à chaleur Vaillant ? Téléchargez notre brochure!