Rechercher
Trouvez votre installateurRechercher
Réparation
Trouvez votre installateur

Combiner une pompe à chaleur avec des radiateurs, c’est possible !

Si vous cherchez à chauffer et rafraîchir votre habitation durablement, mais aussi à en produire l’eau chaude sanitaire, l’installation d’une pompe à chaleur s’avère être le choix le plus judicieux. Petit problème : votre système de chauffage comporte des radiateurs ? Comment faire alors pour raccorder la pompe à chaleur et utiliser ces émetteurs déjà en place, comme avec votre bonne vieille chaudière ? Laissez-nous vous expliquer dans cet article les possibilités qui s’offrent à vous !

Combiner une pompe à chaleur avec des radiateurs, c’est possible !

Haute et basse température

La première chose à savoir est qu’il existe deux types de radiateurs : les modèles à haute température et à basse température.

La plupart des radiateurs classiques reliés à une chaudière au gaz ou au mazout sont des radiateurs à haute température, ces chaudières étant capables de faire grimper la température de l’eau de chauffage jusqu’à 90 °C avant de les envoyer vers les canalisations des radiateurs. Un tel système présente l’avantage de chauffer rapidement votre habitation, mais il est en revanche loin d’être durable et économe en énergie. Dans les vieilles habitations peu isolées, votre chauffage doit par ailleurs tourner à plein régime pour atteindre une température agréable, puisqu’une bonne partie de la chaleur s’échappe par les crevasses et fissures de l’enveloppe isolante.

Outre l’attention grandissante que nous accordons à la bonne isolation de nos maisons, nous constatons également un gain de popularité des radiateurs à basse température. Ce système permet en effet de diminuer sa facture d’énergie, puisqu’il fonctionne à des températures moins élevées. Vous ne serez donc pas étonné(e) d’apprendre que les appareils de chauffage comme les pompes à chaleur ne peuvent fonctionner que s’ils sont raccordés à des émetteurs à basse température (planchers chauffants, ventilo-convecteurs et, justement, les radiateurs à basse température). N’oublions pas non plus que les chaudières à condensation peuvent, elles aussi, se combiner avec des systèmes à basse température pour chauffer une habitation de manière efficace et économique.

Pompes à chaleur et radiateurs

Bonne nouvelle : la plupart des modèles de pompes à chaleur qui peuvent être raccordés aux radiateurs fonctionnent à basse température. En outre, nous vous déconseillons de combiner des pompes à chaleur avec des radiateurs classiques qui fonctionnent à haute température, au risque de voir le rendement de votre pompe à chaleur chuter drastiquement.

Prenons un exemple : à une température de départ de 70 °C, un radiateur de 5 kW utilise sa pleine puissance. Or, lorsque cette température de départ descend à 50 °C, le même radiateur n’utilise plus que la moitié de sa puissance (2,5 kW). Il est donc crucial d’analyser par pièce la quantité de chaleur qui s’échappe vers l’extérieur. Si ces déperditions de chaleur sont élevées, des radiateurs à basse température ne suffiront peut-être pas à satisfaire vos besoins thermiques.

Les pièces de votre habitation sont bien isolées, possèdent du triple vitrage et les déperditions thermiques y sont minimes ? Des radiateurs existants seront alors en mesure de les chauffer même avec de basses températures de départ. Vous pourrez donc les raccorder sans souci à une pompe à chaleur pour un départ à basse température.

Vos radiateurs font-ils le poids ?

Pour savoir si vos radiateurs sont capables de fonctionner avec une eau à basse température, l’idéal est de régler en hiver la température de chauffe maximale de votre chaudière à 50 °C et de vérifier si votre habitation se réchauffe ou reste chaude. Si tel est le cas, vos radiateurs fonctionnent à basse température. Peu importe que le temps de chauffe soit plus long, allumez simplement votre chaudière une heure plus tôt que d’ordinaire.

Bien entendu, la meilleure solution reste de faire appel à un spécialiste si vous voulez avoir la certitude que vos radiateurs peuvent être reliés à une pompe à chaleur. Il ou elle pourra en effet réaliser les calculs nécessaires et vous donner le verdict tant attendu.

aroTHERM plus : le confort de la durabilité

Grâce à notre aroTHERM plus, nous ouvrons la voie à une solution de chauffage aux multiples facettes. Comment ? En offrant la possibilité de relier notre modèle de pompe à chaleur le plus récent à des systèmes de chauffage à basse température, tels que des planchers chauffants, des ventilo-convecteurs ou des radiateurs à basse température ainsi qu’à des modèles de radiateurs plus classiques, fonctionnant à haute température (avec une préférence pour des systèmes dont la température maximale ne dépasse pas les 75 °C).

Cette pompe à chaleur est donc la solution idéale pour les nouvelles constructions, ainsi que les projets de rénovation, puisque vous pouvez continuer à utiliser les radiateurs qui étaient reliés à votre vieille chaudière. Il s’agit donc de la pompe à chaleur de référence pour opérer la transition vers les énergies renouvelables.

Plus d’infos sur l’aroTHERM plus ? Téléchargez notre brochure ! (2267 kB)

Des radiateurs sans pompe à chaleur ?

Vous êtes plongé(e) dans la rénovation de votre logement, mais ne comptez pas relier vos anciens radiateurs à une pompe à chaleur ? Il est alors conseillé d’opter pour une chaudière durable, telle que notre ecoTEC exclusive, dotée du « label GreeniQ ».