Rechercher
Trouvez votre installateurRechercher
Réparation
Trouvez votre installateur

Comment éviter une intoxication au CO ?

La Belgique déplore chaque année plusieurs dizaines de décès dus à une intoxication au monoxyde de carbone. Un millier de personnes sont admises chaque année dans nos hôpitaux pour la même raison. Maux de tête, vertiges, coma ou décès : une intoxication au CO peut avoir des conséquences plus ou moins fâcheuses. Fort heureusement, il est possible de s'immuniser contre ce tueur masqué. Vous trouverez dans cet article plusieurs conseils pour éviter de souffrir d'une intoxication au CO chez vous.

Comment apparaît une intoxication au CO ?

Une intoxication au monoxyde de carbone peut survenir en raison d'une mauvaise ventilation, de problèmes de cheminée ou d'un dysfonctionnement de vos appareils de chauffage souvent liés à un manque d'entretien. La combustion incomplète de combustibles comme le charbon, le gaz ou le mazout augmente les risques d'intoxication au CO. Le monoxyde de carbone est rapidement assimilé par l'organisme et se fixe à nos globules rouges. Il provoque alors une diminution de l'oxygène dans le sang, et l'apparition des symptômes d'intoxication.

Comment reconnaître une intoxication au CO ?

Comment éviter une intoxication au CO

Les symptômes suivants doivent vous alerter :

  • maux de tête soudains
  • nausées et vomissements
  • vertiges
  • fatigue

L'intensité de ces symptômes peut varier en fonction de la durée de l'exposition au monoxyde de carbone et des quantités de gaz présentes dans l'air. Lorsque l'exposition est prolongée, mais que les quantités sont faibles, les symptômes sont souvent faibles et difficiles à discerner. L'exposition – et l'intoxication – se poursuit alors à votre insu. En d'autres termes, une intoxication au CO n'est pas toujours soudaine et grave, et peut survenir de manière chronique.

Comment l'éviter ?

Invisible, inodore et sans goût, le monoxyde de carbone est le parfait prédateur. Les victimes perdent souvent conscience sans se douter de rien, et ne sont alors plus en état de se sauver. D'où l'importance des gestes de prévention dans votre intérieur. Les habitudes suivantes peuvent sauver des vies :

  • Aérez votre maison régulièrement et assurez une ventilation correcte et permanente. C'est surtout important dans les pièces comme la salle de bain, où se trouve souvent la chaudière ou le chauffe-eau.
  • Pensez à faire contrôler et ramoner votre cheminée en temps utile. Il s'agit par ailleurs d'une obligation légale.
  • Faites remplacer vos appareils de chauffage obsolètes. Optez par exemple pour une chaudière moderne à circuit fermé, qui puise l'air de l'extérieur. Ce type de chaudière réduit nettement les risques d'une intoxication au CO.
  • Confiez le montage de vos appareils de chauffage à un technicien agréé. En faisant appel à un installateur Vaillant, vous avez la garantie d'une installation parfaitement conforme.
  • Un entretien régulier de vos appareils de chauffage est impératif et obligatoire. Ici aussi, sollicitez les services d'un professionnel.

Et en cas de pépin ?

Vous avez encore une ancienne chaudière ou êtes victime d'une intoxication au CO pour l'une ou l'autre raison ? Agissez rapidement ! Suivez les étapes ci-dessous si vous suspectez une intoxication :

  • Ne vous piégez pas vous-même en tentant d'aider une victime. Votre premier réflexe sera peut-être de vous précipiter, et peut s'avérer dangereux. N'entrez pas dans la pièce de manière imprudente et appelez immédiatement les secours.
  • Amenez un maximum d'air frais dans la pièce : ouvrez les portes et fenêtres pour maximiser l'apport en oxygène.
  • Si possible, désactivez le coupable – c'est-à-dire l'appareil de chauffage.
  • Quittez la pièce aussi rapidement que possible.
  • Commencez à réanimer la victime si nécessaire. Les services de secours pourront éventuellement vous y aider par téléphone en attendant l'arrivée de l'ambulance. Chaque seconde compte !

Autre solution : éliminer complètement le risque

Si vous n'utilisez pas le gaz, le mazout ou le bois pour chauffer votre habitation, vous ne vous exposez à aucun dégagement de CO et êtes donc à l'abri de tout risque d'intoxication au monoxyde de carbone. À cet égard, la pompe à chaleur, qui puise son énergie dans l'environnement – et non via des combustibles fossiles – forme un choix durable et parfaitement sûr.

Vous envisagez après avoir lu cet article de faire contrôler votre installation de chauffage ou d'installer un nouvel appareil ? Contactez alors un installateur Vaillant agréé dans votre région.

Trouvez un installateur

Contactez un installateur dans votre région pour obtenir un avis professionnel ou recevoir une offre sans engagement.

Demandez votre entretien chez Vaillant

Notre service client collabore avec des techniciens d’entretien régionaux, actifs partout en Belgique. N’hésitez pas à nous contacter pour connaître nos conditions et tarifs.

02/334 93 52

service@vaillant.be