Rechercher

Une pompe à chaleur offre-t-elle un rendement suffisant un hiver ?

Comme son nom l’indique, une pompe à chaleur a pour fonction de pomper la chaleur d’une source d’énergie calorifique telle que la terre, l’air ou l’eau souterraine en fonction de l’appareil installé. Une question se pose alors immédiatement : ne fait-il pas trop froid en hiver pour qu’une pompe à chaleur continue de fonctionner correctement ? Ou plus grave : ne se coupe-t-elle pas par grands froids ? Nous répondons à ces questions dans cet article, qui se veut par ailleurs rassurant.

Votre pompe à chaleur continue de tourner

Une pompe à chaleur offre-t-elle un rendement suffisant un hiver ?

Même durant la période hivernale, le sol, l’air et l’eau contiennent de la chaleur. Vous serez même étonné(e) de savoir qu’une pompe à chaleur est capable d’y puiser de la chaleur par des températures négatives (jusqu’à -20 °C). À l’instar d’un réfrigérateur, placé généralement dans un environnement chaud, une pompe à chaleur devra simplement tourner à plein régime lorsque les températures extérieures sont aussi basses. Dans ces conditions, elle utilise alors plus d’énergie, ce qui diminue le rendement de votre appareil, exprimé en valeur SCOP (Seasonal Coefficient of Performance) pour votre pompe à chaleur air/eau.

Toutefois, gardez bien à l’esprit que le COP (Coefficient of Performance) d’une pompe à chaleur n’est qu’une valeur instantanée et n’offre donc pas des informations complètes. Il est en revanche plus intéressant de jeter un œil au SPF (Seasonal Performance Factor) qui affiche alors le rendement moyen de votre installation durant les quatre saisons, grâce à plusieurs mesures effectuées à différents moments de l’année.

Comment obtenir le meilleur rendement en hiver ?

L’énorme avantage du sol est qu’il reste à une température constante, environ 7 °C ; il n’est donc pas autant sujet aux variations de température que l’air. Pour cette raison, une pompe à chaleur géothermique ou pompe à chaleur sol/eau offre le meilleur rendement, hiver compris. Les autres pompes à chaleur offrent quant à elles un excellent rendement pour l’eau chaude sanitaire en été, lorsque les températures dépassent les 20 °C.

Astuce : en installant des panneaux solaires, vous pouvez compenser les besoins énergétiques supplémentaires de votre pompe à chaleur en hiver.

Trouvez un installateur

Vous constatez que votre pompe à chaleur ne génère pas suffisamment d’énergie en hiver ? Contactez alors sans plus tarder votre installateur et regardez ensemble les possibilités qui s’offrent à vous.

Contactez un installateur