Une chaudière à condensation Green iQ

A Merksplas, dans une rue paisible, une villa contemporaine dont la cave abrite une chaudière à condensation au gaz compacte ecoTEC exclusive est en construction. « Associée à des panneaux photovoltaïques disposés sur la toiture, cette chaudière nous permet d’atteindre un niveau E inférieur à E30 », explique le propriétaire Luc Mertens. L’installateur Jef Segers lui a recommandé cette chaudière portant le label Green iQ.

Propriétaire Luc: Nous visons un niveau E30 pour en faire une habitation à consommation d’énergie quasi nulle afin de réaliser des économies à long terme. Ces économies sont notamment possibles grâce à l’utilisation d’une chaudière à condensation au gaz économique.

 

Luc vit actuellement, avec son épouse et ses quatre enfants, dans une maison presque centenaire, à un jet de pierre du chantier. Les plans pour construire sa nouvelle villa ont déjà été dessinés il y deux ans. « Nous avions d’abord pensé rénover notre maison, mais les travaux auraient été compliqués à cause des problèmes d’isolation. De plus, les derniers investissements techniques ont plus de 30 ans. »

 

En partant d’une page blanche, la famille Mertens a voulu miser sur une efficacité énergétique optimale et un maximum de confort. Leur maison dépasse même les normes légales. « Nous visons un niveau E30 pour en faire une habitation à consommation d’énergie quasi nulle afin de réaliser des économies à long terme. » Ces économies sont notamment possibles grâce à l’utilisation d’une chaudière murale à condensation au gaz puissante mais économique.

Fiche technique

Informations sur les produits
Type d’installation:chaudière murale à condensation au gaz ecoTEC exclusive Green iQ (VCW 436)
Puissance calorifique nominale:33 kW
Puissance sanitaire nominale:43 kW
Dimensions de la chaudière (H x L x Prof): 720 mm x 440 mm x 474 mm
Poids de la chaudière:50 kg
Accessoires:
Installateur Jef Segers: Une chaudière ecoTEC exclusive Green iQ a l’avantage de pouvoir fonctionner à seulement 10 pourcent de sa capacité maximale, donc moins que les chaudières classiques qui vont jusqu’à 30 pourcent.

 

« Le choix d’une chaudière ecoTEC exclusive Green iQ d’une puissance de 43 kW se justifie car la maison est spacieuse. Cet appareil a l’avantage de pouvoir fonctionner à seulement 10 pourcent de sa capacité maximale, donc moins que les chaudières classiques qui vont jusqu’à 30 pourcent. Si la demande en chaleur est basse, cette chaudière s’active à un très faible flux, au lieu de sans cesse s’arrêter et redémarrer. Un tel modèle est intéressant dans les habitations neuves car la demande en chaleur est généralement faible grâce aux normes environnementales strictes », explique Jef Segers.

 

La puissance de cet appareil est intéressante pour les installations sanitaires. À pleine puissance, la chaudière peut chauffer jusqu’à 27 litres d’eau par minute. Les habitants peuvent donc immédiatement profiter d’une eau chaude, même s’ils utilisent la baignoire et la douche en même temps. « Au départ, je voulais un boiler d’eau chaude sanitaire. Mais la chaudière ecoTEC exclusive produit de l’eau chaude de manière instantanée : elle chauffe donc uniquement la quantité d’eau nécessaire et seulement quand on ouvre le robinet. C’est plus économique et les canalisations courtes génèrent également peu de pertes de chaleur », précise Luc Mertens.

Cette habitation peut également être qualifiée d’ « intelligente » dans d’autres domaines. Tout a déjà été prévu pour des aménagements futurs.

 

Luc est technicien de maintenance. Il a réalisé lui-même une partie des travaux, notamment la ventilation et l’électricité. « Je voulais également intégrer de la domotique pour contrôler l’éclairage et les stores, ainsi que les radiateurs de la salle de jeu et de la salle de bains et la combiner à notre chaudière. » Les autres éléments de l’installation de chauffage fonctionnent de façon autonome. Et, tout comme les autres appareils de la gamme Green iQ, le système de chauffage peut être commandé à l’aide d’un smartphone avec un thermostat connecté.

 

Cette habitation peut également être qualifiée d’ « intelligente » dans d’autres domaines. Tout a déjà été prévu pour des aménagements futurs. « Nous avons l’intention d’aménager un appartement au premier étage. Toute l’installation technique est déjà intégrée. Il suffit de retirer quelques cloisons pour en faire un plus grand espace. Pour l’instant, nous vivons au rez-de-chaussée. C’est pourquoi, nous y avons installé une douche supplémentaire. Ensuite, le bureau deviendra notre chambre. »

 

Malgré la grande surface de déperdition due aux nombreux murs extérieurs, propres aux villas 4 façades, Luc devrait facilement atteindre une consommation d’énergie quasi nulle sans devoir recourir à des couches d’isolation trop épaisses. « Si vous installez une chaudière à condensation combinée à des panneaux photovoltaïques ou à un chauffe-eau- solaire, le tour est joué. Une pompe à chaleur est aussi une possibilité. Nous n’avons aucun projet pour ce type d’appareil mais les canalisations sont déjà installées. » Une construction indéniablement tournée vers l’avenir.

Carte d’identité

Informations sur la construction
Propriétaire:Luc Mertens
Profession:électricien de maintenance
Type d’habitation:villa 4 façades (début des travaux en mars 2016)
Consommation d’eau chaude:baignoire et douche
Superficie habitable:rez-dechaussée: 138 m2 - étage : 128 m2
Vitrage:triple
Eléments de chauffage:chauffage par le sol + radiateurs dans la salle de jeu et la salle de bains
Isolation de la façade extérieure:panneaux ESP (20 cm) et enduit de façade
Isolation de la toiture:panneaux PUR (20 cm)
Ventilation:type D (ventilation équilibrée)
Sol:dalles en céramique
Niveau E:≤ E30