Rechercher
Trouvez votre installateurRechercher
Réparation
Trouvez votre installateur

Panneaux solaires et collecteurs solaires : quelle différence ?

Vous l’avez certainement remarqué : de plus en plus d’habitations ou d’immeubles professionnels sont aujourd’hui équipés de panneaux solaires. Quoi de plus normal quand on sait que l’énergie solaire joue un rôle crucial dans la transition énergétique et qu’elle permet de se chauffer durablement. Notez toutefois que les panneaux solaires ne sont pas tous identiques. Vous serez même étonné(e) d’apprendre que certaines installations que vous voyez sur un toit ne sont pas des panneaux photovoltaïques, mais des collecteurs solaires. La différence ? Nous vous l’expliquons dans cet article.

Il y a d’un côté les panneaux photovoltaïques…

Il ne fait aucun doute que les panneaux solaires photovoltaïques, ou simplement panneaux photovoltaïques, sont les plus populaires. Vous les trouverez aussi sous l’appellation panneaux PV, en référence au terme anglais « photovoltaïc panels ». Ces panneaux ont la particularité de transformer l’énergie solaire en électricité. Cette énergie générée peut tout à fait être utilisée dans votre habitation pour alimenter vos appareils ménagers, vos ampoules, votre voiture électrique ou votre pompe à chaleur.

Si vous avez la possibilité d’installer une grande surface de panneaux photovoltaïques et que vous réinjectez votre surplus d’électricité sur le réseau, vous pouvez encore profiter en 2021 d’une prime, sous la forme d’un tarif préférentiel ou « tarif prosumer ». De cette manière, vous faites chuter drastiquement vos frais en électricité comme la consommation de votre pompe à chaleur.

… et de l’autre les collecteurs solaires

Moins connus, les panneaux solaires thermiques ou collecteurs solaires n’en sont pas pour autant moins intéressants. Bien qu’ils ressemblent à des panneaux photovoltaïques, ils ne transforment pas l’énergie solaire en électricité, mais en chaleur. Les panneaux solaires thermiques sont donc reliés à un chauffe-eau solaire qui se charge de chauffer votre eau du bain ou de la douche de manière durable.

Un chauffe-eau solaire peut quant à lui être combiné à une chaudière à condensation ou une pompe à chaleur. Dès que les collecteurs solaires ne génèrent pas suffisamment de chaleur pour chauffer l’eau du chauffe-eau solaire, la chaudière ou la pompe à chaleur prend alors le relais pour assurer un confort optimal. Grâce à une telle combinaison, vous pouvez économiser 60 % du montant de votre facture pour l’eau chaude.

Panneaux photovoltaïques ou collecteurs solaires ?

En principe, le choix entre panneaux photovoltaïques et collecteurs solaires ne se pose pas ; tout dépend de votre situation. Vous avez déjà investi dans des panneaux solaires pour produire vous-même une partie de votre électricité, mais vous avez encore de la place sur votre toit ? Cet espace restant peut alors accueillir des collecteurs solaires, à combiner avec un chauffe-eau solaire. Ainsi, votre électricité et votre eau chaude sont fournies par le soleil. Par ailleurs, vous n’aurez pas besoin de beaucoup de place : selon la taille de votre chauffe-eau, un à trois panneaux suffisent.

Vous souhaitez uniquement chauffer votre eau sanitaire de manière durable ? La meilleure option reste de combiner des collecteurs solaires avec un chauffe-eau solaire. Vous n’aurez alors aucuns remords à rester plus longtemps sous la douche les jours de grand soleil, tant pour l’environnement que pour votre portefeuille.

Vous envisagez d’installer une pompe à chaleur chez vous pour chauffer ou refroidir votre maison et profiter d’une eau chaude sanitaire ? Les panneaux photovoltaïques viendront parfaitement compléter votre installation pour la rendre encore plus durable. L’électricité qui alimente votre pompe à chaleur sera en effet principalement produite par l’énergie solaire. En paramétrant correctement votre installation, vous pouvez même faire correspondre votre production d’électricité avec la consommation de votre pompe à chaleur.

Installer des panneaux sur votre toit : les points d’attention

Vous êtes convaincu(e) de l’efficacité des panneaux solaires, collecteurs solaires ou des deux systèmes et vous souhaitez en installer ? Vérifiez tout d’abord si votre toit peut accueillir de tels dispositifs. Pour vous aider, le gouvernement flamand a d’ailleurs dressé une carte solaire de la Flandre, du nom de Zonnekaart Vlaanderen, où il suffit d’entrer votre adresse, si elle est en Flandre, pour que s’affiche une estimation de votre production d’électricité, des économies que vous pourriez réaliser, du retour sur investissement possible et des avantages climatiques de ces systèmes solaires. Sachez toutefois qu’il ne s’agit que d’une approximation. Pour un calcul précis, il est préférable de contacter un installateur.

Hélas, un tel outil n’existe pas pour les régions francophones du pays, mais vous trouverez tout de même des informations utiles sur le site de la « Zonnekaart ». Ce dernier rassemble en effet de nombreux conseils afin d’installer vos panneaux à un endroit optimal.

Aussi bien pour vos panneaux photovoltaïques que pour vos collecteurs solaires, il est impératif de suivre ces quelques règles de base :

  • Le toit reste l’endroit le plus approprié pour accueillir des panneaux.
  • Comme vos besoins en énergie sont généralement plus élevés le matin ou le soir, optez de préférence pour le pan orienté sud. Toutefois, une exposition ouest et/ou est peut également convenir ; vous devriez atteindre un rendement de près de 80 %.
  • Il est recommandé de poser les panneaux avec une inclinaison comprise entre 15 et 50 °.
  • Les panneaux solaires peuvent être installés sur des toitures plates ou inclinées. Vous trouverez des accessoires prévus pour l’installation de vos panneaux avec une inclinaison parfaite sur une toiture plate.
  • Les panneaux doivent être le moins possible à l’ombre.
  • Le toit doit être en bon état et être capable de supporter le poids des panneaux.

Dernier détail : l’installation de panneaux solaires sur une toiture plate ou inclinée ne requiert généralement aucune autorisation, sauf contre-indication, comme les réglementations de lotissement, certains plans d’aménagement, plans d’exécution spatiaux ou des décisions visant à protéger le patrimoine historico-culturel. Pensez donc à vous informer auprès de votre commune pour connaître les réglementations en vigueur.

Brochure

Téléchargez notre brochure d’énergie solaire thermique, collecteurs thermiques et boilers solaires.

Aucun résultat trouvé

Cela peut vous intéresser aussi:

4 conseils pour chauffer durablement votre maison

Se chauffer durablement n’est pas seulement bon pour l’environnement, c’est également bénéfique pour votre compte en banque. Dans tous les cas, vous y gagnez ! Il ne vous reste donc qu’une seule question à vous poser : que devez-vous faire pour franchir le cap ? Cet article vous donne quelques conseils qui ne manqueront pas de vous aider !

Chauffe-eau solaire : voici les facteurs qui en influencent le prix

Vous prévoyez d’installer un chauffe-eau solaire dans votre habitation ? Excellente idée ! Un chauffe-eau de ce type est bien plus durable qu’un chauffe-eau classique. Une question reste cependant sans réponse : quel est le prix d’un chauffe-eau solaire ? Découvrez dans cet article les facteurs qui influencent le montant total de la facture.

Chauffe-eau solaire, oui, mais en hiver ?

Le chauffe-eau électrique classique n'est pas la solution la plus écologique pour votre habitation, loin s'en faut. Pour chauffer l'eau sanitaire de votre salle de bain et cuisine de manière durable, vous opterez idéalement pour un chauffe-eau solaire, relié à des panneaux solaires sur votre toit qui transforment l'énergie solaire en chaleur. Mais qu'en est-il lorsque le thermomètre tombe ? Votre chauffe-eau solaire restera-t-il suffisamment efficace pendant les sombres mois d'hiver ? Découvrez-le dans cet article.