Rechercher

Choisir la pompe à chaleur adaptée à votre situation : quels points sont à retenir?

Vous êtes convaincu(e) des nombreux avantages offerts par une pompe à chaleur ? À tel point que vous envisagez d’installer ce système de chauffage chez vous ? Vous auriez parfaitement raison ! Une pompe à chaleur offre non seulement un incroyable confort thermique, mais son fonctionnement permet à votre maison d’être chauffée durablement. Au milieu de la forêt d’informations dont vous pouvez disposer, vous ne savez pas quel type de pompe à chaleur peut convenir à votre habitation ? Pour vous, nous avons dressé la liste des différents modèles existants, ce qui devrait simplifier votre sélection.

Pompe à chaleur air/air ou air conditionné

climaVAIR airco ou pompe à chaleur air/air

Ce type de pompe à chaleur utilise l’air comme source d’énergie et diffuse la chaleur à l’aide d’unités intérieures. Il n’est donc pas nécessaire de la relier à un système de chauffage existant, tel que des radiateurs ou un plancher chauffant. Côté installation, elle est simple et rapide : aucun travail de démolition n’est à envisager et il n’y a aucun permis à obtenir. Un autre avantage? Ce système de chauffage peut être installé dans des pièces qui ne disposent pas de système de diffusion de chaleur.

Le fonctionnement d’une pompe à chaleur air/air se base sur le principe du déplacement de l’air, ce qui présente tout de même un inconvénient : la pièce que vous souhaitez chauffer doit impérativement être équipée d’une unité intérieure. Vous pouvez relier jusqu’à quatre unités intérieures par unité extérieure.

Le point positif majeur de la pompe à chaleur air/air est qu’il s’agit de la solution la moins onéreuse du marché, mais elle n’offre toutefois pas le meilleur rendement. Si vous souhaitez un appareil pour simplement chauffer et refroidir votre habitation, sans produire d’eau chaude sanitaire, vous avez trouvé la solution idéale. Votre maison est en cours de rénovation ou de construction ? Dans les deux cas, vous pouvez y intégrer une pompe à chaleur air/air.

Pompe à chaleur air/eau

Pompe à chaleur air/eau aroTHERM split

Autre système qui puise son énergie dans l’air, la pompe à chaleur air/eau. Pour ce modèle aussi, l’installation est un vrai jeu d’enfant, puisque vous ne devez planifier aucuns travaux de démolition ni introduire une demande de permis. Comptez un jour d’installation et le tour est joué.

Au niveau des raccordements, une pompe à chaleur air/eau peut être reliée à un système de chauffage par le sol ou des ventilo-convecteurs basse température. Elle peut donc se charger du chauffage, du refroidissement de votre maison et vous approvisionner en eau chaude sanitaire. Pour cette dernière, vous pouvez opter pour une unité intérieure ou un chauffe-eau séparé pour vous offrir un meilleur confort thermique. Certains modèles sont même équipés en plus d’une ventilation.

Une pompe à chaleur air/eau représente un investissement relativement bon marché. Comme elle ne fonctionne pas sur le principe du déplacement de l’air, le chauffage et le refroidissement sont particulièrement agréables. Petit bémol, cette pompe à chaleur propose uniquement un refroidissement actif, une fonctionnalité moins économe en énergie. Notons également qu’en raison des variations de la température extérieure, le rendement de la pompe à chaleur est moindre les jours de grand froid ou de fortes chaleurs. Toutefois, elle offre un excellent rapport qualité-prix, ce qui en fait le modèle de pompe à chaleur le plus populaire.

Ne perdez pas non plus de vue que la plupart des pompes à chaleur air/eau fonctionnent impérativement avec une unité extérieure, qui doit être installée à côté ou à proximité de votre habitation. Pour les modèles qui ne nécessitent pas d’unité extérieure, il faut alors installer des grilles de ventilation à l’intérieur de votre maison.

Les pompes à chaleur conviennent aux projets de nouvelle habitation ou de rénovation profonde, notamment avec une isolation flambant neuve et l’installation d’un vitrage à haut rendement.

Pompe à chaleur sol/eau

Pompe à chaleur sol/eau flexoTHERM

La différence majeure avec les précédents modèles est que la pompe à chaleur sol/eau nécessite des travaux de terrassement ou de forage, ce qui complexifie l’installation d’un tel système. Ces travaux servent à installer les sondes horizontales (effectués par nos installateurs) ou les sondes verticales (ce qui demande généralement l’intervention d’une entreprise externe spécialisée). Il est fortement probable que de tels travaux exigent l’obtention d’un permis. Pour savoir si vous êtes concernés, renseignez vous auprès de votre administration communale et/ou régionale.

Par ailleurs, tous les sols ne conviennent pas pour accueillir les sondes d’une pompe à chaleur ou n’offrent pas le même rendement. Vous devez également disposer d’un jardin suffisamment grand pour accueillir le système de captation.

L’avantage d’une pompe à chaleur sol/eau est qu’elle permet des refroidissements tant actif que passif. Grâce à ce dernier mode de fonctionnement, votre pompe à chaleur n’utilise pratiquement pas d’énergie, car elle utilise uniquement les pompes de circulation du système pour puiser la fraîcheur du sol et refroidir la maison, tandis qu’elle renvoie en même temps la chaleur de la maison dans le sol. De cette manière, la température à l’intérieur de la maison reste stable. Et en hiver ? Le fonctionnement de la pompe à chaleur s’inverse afin d’extraire la chaleur accumulée par le sol en été et la transférer dans la maison. Ce processus s’appelle la régénération du sol.

Une pompe à chaleur sol/eau est l’une des pompes à chaleur les plus chères à l’achat, mais elle offre en contrepartie le meilleur rendement. Elle convient généralement aux nouvelles habitations.

Pompe à chaleur eau/eau

Pompe à chaleur eau/eau flexoTHERM

Vous trouverez rarement une pompe à chaleur eau/eau dans notre royaume et ce, pour plusieurs raisons. Tout d’abord, vous devez obtenir l’accord du gestionnaire de distribution des eaux. Ensuite, son installation est particulièrement complexe : vous devez disposer sur votre terrain d’un puit souterrain avec une quantité suffisante d’eau, dont la qualité doit être contrôlée. Si vous passez à l’étape de l’installation, vous devrez réaliser des travaux de forage pour accéder à ce puit. Il ne restera plus qu’à installer une pompe afin d’y puiser l’eau. Plus le puit est profond, plus la pompe consomme de l’énergie .

Vous l’aurez compris, le prix d’achat d’une pompe à chaleur eau/eau est particulièrement élevé, mais elle offre un bon rendement.

L’exception à la règle : le chauffe-eau thermodynamique

Chauffe-eau thermodynamique aroSTOR

Pour tous les modèles de pompes à chaleur que nous venons de vous présenter, leur fonction principale est de chauffer votre maison. Toutefois, il existe un modèle destiné uniquement à la production d’eau chaude sanitaire : le chauffe-eau thermodynamique. Si vous cherchez à remplacer votre chauffe-eau (électrique) obsolète, il fera parfaitement l’affaire. En effet, un chauffe-eau thermodynamique est jusqu’à trois fois plus efficace qu’un modèle classique et trouve sa place tant dans les nouvelles habitations que dans les projets de rénovation.

Bon à savoir : avec l’installation d’un chauffe-eau thermodynamique, vous pouvez bénéficier d’une prime ! Consultez les sites de la Région wallonne et de Bruxelles Environnement pour connaître les montants exacts.

Choisir la bonne pompe à chaleur : quelques conseils pour un choix optimal

Vous souhaitez obtenir davantage d’informations sur les différentes sortes de pompes à chaleur ainsi que sur leurs avantages et inconvénients ? Dans ce cas, n’hésitez pas à contacter un installateur dans votre région. Il se fera un plaisir de vous proposer une offre pour une pompe à chaleur répondant à vos besoins spécifiques.

Trouvez un installateur